Service à la clientèle : (514) 933-9466 | sans-frais (877) 22-BIBLE (24253) | Librairies | Suivi de commande

Connaître Dieu

978235774040T

Le plus grand besoin de l’heure

Disponibilité : En stock

20,00 CAD
  • Livraison gratuite au Québec

    Pour tout achat de 75,00$ ou plus (avant taxes).
    Certaines conditions s'appliquent
  • Sans frais de livraison avec notre service de cueillette en magasin

    En choisissant l'option lors du choix de livraison de votre commande.
  • Vous pouvez offrir ce produit comme cadeaux

    Avec un message personalisé.
  • La disponibilité des produits peut varier selon notre cycle d’inventaire

    Si vous avez besoin ce produit dans un court délai, s'il vous plaît nous contacter.

Description du produit

Détails

“Moïse dit à l’Eternel : Voici, tu me dis : Fais monter ce peuple! Et tu ne me fais pas connaître qui tu enverras avec moi. Cependant, tu as dit : Je te connais par ton nom, et tu as trouvé grâce à mes yeux. Mainte­nant, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître tes voies ; alors je te connaîtrai, et je trouverai encore grâce à tes yeux. Considère que cette nation est ton peuple. L’Eternel répondit : Je marcherai moi-même avec toi, et je te donnerai du repos. Moïse lui dit : Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici. Comment sera-t-il donc certain que j’ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple ? Ne sera-ce pas quand tu marcheras avec nous, et quand nous serons distingués, moi et ton peuple, de tous les peuples qui sont sur la face de la terre? L’Eternel dit à Moïse : Je ferai ce que tu me demandes, car tu as trouvé grâce à mes yeux, et je te connais par ton nom. Moïse dit : Fais-moi voir ta gloire ! L’Eternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Eternel; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde” (Exode 33:12-19).


Moïse connaissait Dieu.


L’apôtre Paul rendit ce témoignage :

“Pour moi, j’avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. C’est ce que j’ai fait à Jérusalem. J’ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. Je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.
C’est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l’autorisation et la permission des principaux sacrifica­teurs. Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l’éclat surpassait celui du soleil. Nous tombâmes tous par terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Je répondis : Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes. Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaî­trai. Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés”. (Actes 26:9-18).


Paul commença donc avec une connaissance personnelle du Seigneur. Après plusieurs rencontres fraîches avec le Seigneur, il dit :


“Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrec­tion d’entre les morts”. (Philippiens 3:10-11)


Paul connaissait le Seigneur et soupirait de Le connaître davantage. Son service pour le Seigneur découlait de sa connaissance acquise et grandissante du Seigneur.
Plusieurs croyants aujourd’hui adorent “Le Dieu inconnu”. Plusieurs ne L’ont jamais cherché jusqu’à ce qu’Il Se révèle à eux. Plusieurs ne Le connaissent pas. Pour plusieurs autres, le péché est une attraction merveilleuse parce qu’ils n’ont jamais contemplé la face toute-glorieuse du Père éternel, ni entendu Sa douce voix. Leur foi est plus ou moins une théorie. Dieu semble absent ou au mieux, retiré.

  • Connais-tu Dieu ?
  • Quand L’as-tu personnellement rencontré ? 
  • Quand a eu lieu ta dernière rencontre avec Lui ?

Le plus grand besoin de l’heure, c’est celui des saints qui connaissent Dieu. 

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Description

“Moïse dit à l’Eternel : Voici, tu me dis : Fais monter ce peuple! Et tu ne me fais pas connaître qui tu enverras avec moi. Cependant, tu as dit : Je te connais par ton nom, et tu as trouvé grâce à mes yeux. Mainte­nant, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître tes voies ; alors je te connaîtrai, et je trouverai encore grâce à tes yeux. Considère que cette nation est ton peuple. L’Eternel répondit : Je marcherai moi-même avec toi, et je te donnerai du repos. Moïse lui dit : Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici. Comment sera-t-il donc certain que j’ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple ? Ne sera-ce pas quand tu marcheras avec nous, et quand nous serons distingués, moi et ton peuple, de tous les peuples qui sont sur la face de la terre? L’Eternel dit à Moïse : Je ferai ce que tu me demandes, car tu as trouvé grâce à mes yeux, et je te connais par ton nom. Moïse dit : Fais-moi voir ta gloire ! L’Eternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Eternel; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde” (Exode 33:12-19).


Moïse connaissait Dieu.


L’apôtre Paul rendit ce témoignage :

“Pour moi, j’avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. C’est ce que j’ai fait à Jérusalem. J’ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. Je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.
C’est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l’autorisation et la permission des principaux sacrifica­teurs. Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l’éclat surpassait celui du soleil. Nous tombâmes tous par terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Je répondis : Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes. Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaî­trai. Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés”. (Actes 26:9-18).


Paul commença donc avec une connaissance personnelle du Seigneur. Après plusieurs rencontres fraîches avec le Seigneur, il dit :


“Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrec­tion d’entre les morts”. (Philippiens 3:10-11)


Paul connaissait le Seigneur et soupirait de Le connaître davantage. Son service pour le Seigneur découlait de sa connaissance acquise et grandissante du Seigneur.
Plusieurs croyants aujourd’hui adorent “Le Dieu inconnu”. Plusieurs ne L’ont jamais cherché jusqu’à ce qu’Il Se révèle à eux. Plusieurs ne Le connaissent pas. Pour plusieurs autres, le péché est une attraction merveilleuse parce qu’ils n’ont jamais contemplé la face toute-glorieuse du Père éternel, ni entendu Sa douce voix. Leur foi est plus ou moins une théorie. Dieu semble absent ou au mieux, retiré.

  • Connais-tu Dieu ?
  • Quand L’as-tu personnellement rencontré ? 
  • Quand a eu lieu ta dernière rencontre avec Lui ?

Le plus grand besoin de l’heure, c’est celui des saints qui connaissent Dieu. 

SKU/ISBN 978235774040T
Prix 20,00 CAD
Auteur Zacharias Tanee Fomum
Pages 218
Format Broché
Audience Générale